La boucle est bouclée. Le géant du commerce en ligne accusé de la destruction de nombreuses boutiques locales, à commencer par les librairies, investit désormais la distribution dans des magasins en dur. Moins un retour en arrière que la confirmation que les êtres humains que nous sommes se contentent mal d’une consommation désincarnée. Notamment lorsqu’il s’agit de produits alimentaires. Amazon l’a compris. Sa croissance en dépend largement.

Read the full article at: www.theverge.com

La boucle est bouclée. Le géant du commerce en ligne accusé de la destruction de nombreuses boutiques locales, à commencer par les librairies, investit désormais la distribution dans des magasins en dur. Moins un retour en arrière que la confirmation que les êtres humains que nous sommes se contentent mal d’une consommation désincarnée. Notamment lorsqu’il s’agit de produits alimentaires. Amazon l’a compris. Sa croissance en dépend largement.